La revue française Ethnopharmacologia, éditée par la Société Française d’Ethnopharmacologie, a publié ce mois-ci un nouveau numéro intitulé Artemisia : une solution complémentaire contre le paludisme ? Dans ce dossier spécial, cinq articles différents traitent de l’Artemisia sous différents angles. Avec des collègues béninois et une collègue biologiste spécialiste du paludisme, nous avons participé à ce dossier spécial en publiant un article sur l’usage de l’Artemisia annua et l’Artemisia afra au Bénin. Cet article est le fruit d’une étude ethnobotanique, réalisée en 2022, au cours de laquelle nous nous sommes intéressées à l’engouement récent pour l’Artemisia au Bénin. En effet, nous étions parti du constat que l’Artemisia annua et l’Artemisia afra, deux plantes non natives du Bénin, étaient présentes partout au Bénin depuis quelques années. Nous avons donc voulu connaître l’origine de cet engouement, ainsi que les acteurs du marché « Artemisia », les types de produits vendus, et son lien avec la médecine traditionnelle locale. Après avoir interrogé 128 personnes dont des producteurs, revendeurs, consommateurs et tradipraticiens, nous nous sommes rendus compte que la « filière Artemisia » était indépendante du secteur de la médecine traditionnelle, que certains produits avaient acquis une légitimité institutionnelle par l’attribution d’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) par le gouvernement béninois, mais aussi que l’intérêt économique et sanitaire de ces produits étaient discutables par rapport aux thérapies conventionnelles existantes. Je vous invite à lire cet article en cliquant sur le lien ici. Bonne lecture !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *